à la une

Entrepreneuriat

Un "Accélérateur" pour accompagner la croissance des PME

Le programme "Accélérateur PME" a été lancé le 5 mars dernier en présence d’Emmanuel Macron, ministre de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. Initié conjointement par la DGE et Bpifrance, il vise à accompagner, pendant deux ans, 67 PME en développement rapide. Ce programme les aidera à atteindre, dans les meilleures conditions possibles, le stade de l’entreprise de taille intermédiaire (ETI) grâce à des soutiens multiformes et personnalisés.

Les entreprises de taille intermédiaire (ETI) sont des acteurs majeurs de l’innovation, de l’exportation, de la croissance et de l’emploi. Elles restent pourtant trop peu représentées dans le paysage économique français. La France compte 4 959 ETI en 2011 (contre 4 576 en 2007), soit presque trois fois moins qu’en Allemagne et deux fois moins qu’en Grande-Bretagne. C’est pourquoi le gouvernement souhaite faciliter et accompagner l’émergence de nouvelles ETI.

Les Assises de l’entrepreneuriat de 2013 avaient souligné l’enjeu de l’accompagnement des entreprises en développement rapide. Le programme "Accélérateur PME" vise aujourd’hui à aider des dirigeants de PME à franchir le cap qui fera de leur société une ETI.

Des entreprises sélectionnées pour leur potentiel

67 entreprises, parmi 140 candidates, ont été sélectionnées pour le programme "Accélérateur PME". Il s’agit de leur donner tous les atouts pour réussir un projet de croissance interne (innovation, export…) ou externe (acquisition d’entreprises). Parmi les entreprises sélectionnées : Semco Engineering, spécialiste languedocien des équipements pour les industries du photovoltaïque et du semi-conducteur, ou Arelis, fabricant lorrain de cartes électroniques. 

Ces 67 entreprises réalisent en moyenne un chiffre d’affaires de 22 millions d’euros, emploient 105 salariés et ont enregistré une croissance de 34 % au cours des trois dernières années. Leur objectif est d’atteindre les seuils définissant l’ETI, à savoir 250 salariés et 50 millions d’euros de chiffre d’affaires, le plus rapidement possible. 

Les enjeux de croissance des entreprises sélectionnées sont très divers : difficultés administratives et de financement pour créer une filiale dans un pays européen, adaptation de l’organisation de l’entreprise dans le cadre de l’extension de ses capacités de production, etc. Le défi du programme est d’apporter une réponse adaptée à ces différents enjeux. 

Un accompagnement personnalisé

Durant cette phase de croissance rapide, les dirigeants ont besoin d’être accompagnés et soutenus. La DGE et Bpifrance s’engagent ensemble à accompagner les entreprises sélectionnées en mettant en commun leurs compétences : connaissance des filières et des marchés, méthodes de financement et d’accompagnement, mobilisation de partenaires d’excellence. 

Chaque entreprise bénéficiera d’un diagnostic initial proposé par Bpifrance mettant en évidence les possibilités de croissance et les freins éventuels à son projet (organisationnels, financiers, liés au marché…). 

L’accompagnement proposé portera sur la réalisation d’un plan d’actions à deux ans, sur les principaux axes de développement identifiés par ce diagnostic : stratégie de marché, innovation, organisation, performance industrielle, stratégie export, occasions d’acquisitions… Bpifrance proposera à l’entreprise des consultants expérimentés, parmi lesquels elle choisira celui qui l’accompagnera. La prestation est financée pour moitié par Bpifrance sur dotation de la DGE.

L’ensemble des partenaires publics du projet sont mobilisés pour accompagner les entreprises. Les Direccte les appuient au quotidien par leur connaissance des enjeux technologiques et peuvent faciliter leurs démarches administratives (fiscalité, procédures d’urbanisme ou environnementales, etc.). Business France soutient le développement international, Pacte PME facilite la mise en relation avec les grands groupes (lire l’interview de Mathieu Llorens, directeur général d’AT Internet, ci-après) et l’Institut du mentorat entrepreneurial (IME) organise l’accompagnement du chef d’entreprise par un mentor (lire l’interview de son président, Dominique Restino, ci-après). 

Enfin, des séminaires d’une journée seront organisés pour sensibiliser les dirigeants des entreprises à des thèmes clés de la vie des affaires. Ils permettront de créer un esprit de promotion et de stimuler les échanges entre les entreprises confrontées à des défis analogues. 

Compte tenu de son caractère innovant et de son enjeu pour la croissance de notre économie, "Accélérateur PME" sera évalué avec attention. L’accueil d’une seconde promotion est d’ores et déjà envisagé à l’automne 2015, et l’opportunité de pérenniser le dispositif au-delà sera appréciée fin 2016.

Pour en savoir + :

- Sur le programme "Accélérateur PME" et les 67 entreprises sélectionnées

www.entreprises.gouv.fr

www.bpifrance.fr

- Sur l’Institut du mentorat entrepreneurial (IME)

www.entreprises.cci-paris-idf.fr

- Sur Pacte PME

www.pactepme.org

- Sur Business France

www.businessfrance.fr

Côté entreprises

L'Institut du mentorat entrepreneurial (IME) vise à accélérer et sécuriser la croissance des PME à fort potentiel de développement par le transfert d’expériences d’entrepreneur à entrepreneur. Il intervient comme partenaire majeur de la DGE et de Bpifrance dans le programme "Accélérateur PME".

Que fait l’Institut du mentorat entrepreneurial ? 

Créé en 2007 sur mon initiative au sein de la CCIP (devenue en 2013 CCI Paris Ile-de-France), l’Institut du mentorat entrepreneurial (IME) est un programme exclusivement dédié aux PME en forte croissance visant à contribuer à l’augmentation du nombre d’entreprises de taille intermédiaire (ETI) en France. L’IME propose aux dirigeants de ces PME un accompagnement individuel par un entrepreneur mentor bénévole qui a vécu toutes les étapes et les effets de l’hyper-croissance sur le plan professionnel et personnel. En résumé, c’est l’expérience de la croissance au service de la croissance ! 

Quel est son rôle dans l’initiative "Accélérateur PME" ? 

Dans le programme de "l’Accélérateur PME", l’IME propose à l’entrepreneur sélectionné qui le souhaite, un accompagnement pendant 18 mois par un autre entrepreneur, choisi, non seulement en fonction des questions que se pose le mentoré, mais également en fonction de son profil car la relation est véritablement intuitu personae.

Le mentor, ayant déjà une longueur d’avance dans le développement de sa propre entreprise, peut ainsi éviter à la personne qu’il accompagne les écueils de l’hyper-croissance. Ce partage d’expérience exclusivement entre entrepreneurs, non seulement accélère, mais surtout, sécurise la croissance de l’entreprise mentorée. 

Comment l’IME va-t-il intervenir concrètement ? 

Nous avons commencé à rencontrer les entrepreneurs sélectionnés au programme de mentorat dans le cadre de "l’Accélérateur PME". L’objet du rendez-vous est d’approfondir avec l’entrepreneur mentoré ses projets de développement et de déterminer avec lui le profil de l’accompagnant que nous pourrons lui proposer. 

À l’issue de leur première rencontre, le mentor et le mentoré seront libres d’accepter ou de refuser de travailler ensemble. Au final, ils se choisissent pour partager ensemble une aventure professionnelle et personnelle. Il est indispensable que « le courant » passe entre les deux entrepreneurs.

Reconnue comme l’un des leaders mondiaux du "Web Analytics", AT Internet poursuit une forte croissance y compris à l’international. L’entreprise bordelaise va bénéficier des services offerts par "Accélérateur PME" pour consolider son développement.

Votre entreprise se trouve actuellement en situation d’hyper-croissance. À quoi cela est-il dû ? 

Nous sommes sur le secteur ultra dynamique des nouvelles technologies liées à Internet : le digital analytics, la mesure d’audience, l’analyse de campagnes, le traitement des données, etc. Il y a une forte évolution du marché et un important potentiel de croissance. Nous sommes dans cette dynamique - sans être pour autant une start-up puisque nous avons déjà vingt ans d’existence - avec une croissance annuelle de 15 à 30 % au cours des dix dernières années. 

En quoi l’offre d’accompagnement proposée par "Accélérateur PME" vous intéresse-t-elle ? 

Nous sommes une société très orientée technologie et qui grandit très vite. Donc, nous avons à apprendre dans les domaines qui ne sont pas directement ceux de notre compétence mais qui sont pourtant indispensables à la bonne marche de l’entreprise. Je pense en particulier aux aspects financiers, commerce et marketing, visibilité et notoriété. Nous allons bénéficier de formations dans tous ces domaines qui nous seront sûrement utiles.

Quel peut être l’apport de ce programme par rapport à votre stratégie de développement ? 

Nous ciblons les grands groupes à qui nous proposons les solutions dont ils ont besoin. Nous pensons que le Pacte PME va nous aider à mieux entrer en contact avec eux. Nous y voyons une opportunité de mise en relation tout à fait intéressante. En plus, le fait d’avoir été sélectionnés va nous donner un supplément de notoriété de nature à retenir l‘attention de nos clients potentiels.