À LIRE / À VOIR

Un guide méthodologique sur le financement des pôles de compétitivité a été mis en ligne en février 2018 par la DGE, le Commissariat général à l’égalité des territoires (CGET) et l’association des régions de France. Ce nouveau guide est destiné à tous les financeurs publics des pôles ainsi qu’aux pôles de compétitivité eux-mêmes. Son ambition est de les accompagner dans la construction et la gestion de budgets permettant de mener à bien leurs missions, dans le respect des règles régissant les aides publiques sur le marché intérieur. Téléchargeable à partir de l’adresse ci-dessous, le guide propose 6 fiches thématiques (régimes juridiques, conventionnement, ressources, etc.) et un modèle de convention.
Consulter
Cette étude publiée par la DGE et le CGET, eu égard aux fortes perspectives de développement du tourisme fluvial dans notre pays, apporte un éclairage sur les meilleures pratiques internationales observées à l’étranger et transposables en France. L’étude repose sur l’examen de destinations variées : le Danube, le canal Rideau, le canal Göta, les lacs Mecklembourgeois et le Mékong. Elle identifie les meilleures pratiques et éclaire les principales innovations mises en œuvre (technologies utilisées, offres de services, intégration du numérique, protection de l’environnement…). L’étude propose enfin des recommandations pour enrichir l’offre fluviale française, la structurer et, par la création d’une marque, mieux la promouvoir.
Consulter
Les “Annales des mines” ont fait paraître en février 2018 un numéro consacré à l’avenir de l’Europe. Préfacé par Michel Barnier* et regroupant une vingtaine d’articles sous des signatures prestigieuses, il s’articule selon trois axes : l’architecture de l’Europe, tant à l’égard de ses voisins qu’en interne ; une Europe des projets, répondant aux enjeux les plus lourds auxquels elle est confrontée dans l’industrie et les services ; et une Europe considérée comme une grande puissance et dotée des outils institutionnels requis pour cela. Un avant-propos éclaire de manière synthétique le contenu de ce numéro. (* Négociateur en chef chargé de la conduite des négociations avec le Royaume-Uni, au titre de l’article 50 du Traité UE).
Consulter
Avec le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères, la DGE a initié fin 2017 un groupe de travail pour aider à promouvoir l’offre française en matière d’e-éducation, secteur stratégique et priorité absolue de la France pour les pays en développement. Un guide en est issu, qui présente l’offre des acteurs de cet écosystème. Cette première édition (téléchargeable à l’adresse ci-dessous) a été distribuée à l’occasion du sommet pour un partenariat mondial pour l’éducation, co-présidé par les Présidents français et sénégalais les 1er et 2 février 2018 à Dakar. Le guide a ensuite été mis à disposition des services économiques et des ambassades en vue de sa diffusion. Pour être référencé dans la seconde édition, prendre contact avec les initiateurs de ce guide, dont les coordonnées figurent à cette adresse :
Consulter
Le numéro 17 des “Synthèses de la Fabrique”, publié en février 2018, montre comment la politique d’ouverture aux échanges menée historiquement par le Royaume-Uni a compensé – et non renforcé – les faiblesses de l’industrie britannique, même si elle ne peut constituer un remède unique. La difficulté de Theresa May est aujourd’hui de maintenir un contexte économique attractif pour les investissements étrangers (IDE), dont le Royaume a besoin, tout en répondant aux attentes contraires de son électorat et aux défis liés au Brexit.
Consulter
En un an, près d’un enfant sur deux est parti en voyage sans ses parents. Les enfants ont réalisé 14,1 millions de voyages sans leurs parents et 81,9 millions de nuitées. Ces volumes représentent un tiers de l’ensemble des voyages et des nuitées touristiques des enfants. S’il s’agit d’abord de séjours avec les grands-parents (55,2 % des séjours), les enfants de dix à quatorze ans partent aussi fréquemment en voyage scolaire ou en séjour linguistique (28 % des séjours). Les voyages sans les parents contribuent à la mobilité du plus grand nombre et permettent à des enfants vivant dans des foyers aux revenus relativement modestes de partir en voyage.
Consulter
En novembre 2017, la production des services marchands non financiers est restée quasiment stable, après une vive croissance le mois précédent. Cette stabilisation recouvre toutefois des évolutions contrastées selon les secteurs d’activité. Au troisième trimestre 2017, les prix de production des services vendus ont légèrement ralenti sur l’ensemble des marchés. En revanche, les effectifs des services marchands non financiers, intérim inclus, ont augmenté : 39 400 salariés de plus sur le trimestre et 228 400 de plus sur un an.
Consulter
La production manufacturière française a accéléré au quatrième trimestre 2017 (+2,5 %), surtout du fait d’un important rebond en octobre. Au final, elle s’est accrue de 2,7 % sur l’ensemble de l’année, portée par une croissance de l’ensemble des activités. Les prix de production se sont redressés, en lien avec les hausses du prix du pétrole et des prix des matières premières industrielles. Côté balance commerciale, des ventes aéronautiques exceptionnelles ont nettement réduit le déficit manufacturier. La production manufacturière a également augmenté dans l’Union européenne (+ 1,9 %) et dans la zone euro (+ 1,6 %). Elle s’est redressée aux États-Unis, mais a reculé en Corée du Sud et en Russie.
Consulter
Après le fort rebond d’octobre 2017 et un fléchissement en novembre, la production manufacturière n’est repartie que légèrement à la hausse en décembre. Le rebond de la fabrication d’équipements électriques, électroniques, informatiques, de machines et d’autres produits industriels a été largement atténué par le net repli de la fabrication de matériels de transport et la poursuite de la baisse de celle des denrées alimentaires, de boissons et de produits à base de tabac. Il convient de préciser qu’à un niveau plus fin de la nomenclature, ces tendances masquent d’importants contrastes. Sur un an, par rapport à décembre 2016, la progression globale de la production industrielle est toutefois très prononcée (+ 4,7 %).
Consulter