À LIRE / À VOIR

La Direccte Centre-Val de Loire a publié en 2018 une étude sur “la filière chimie en région Centre-Val de Loire”. La région compte 102 établissements employeurs et plus de 6 500 salariés dans l’industrie chimique, avec des métiers en tension.
Consulter
Ce rapport de France Stratégie s’inscrit dans la suite des travaux de France IA et étudie plus particulièrement les impacts de l’intelligence artificielle (IA) sur le travail. Ses applications promettent en effet de remplacer certains emplois répétitifs ou à forte régularité, d’appliquer un contrôle continu sur les employés, mais aussi de les assister dans leur travail. Pour répondre à ces enjeux, France Stratégie identifie trois types d’action à développer : étudier le potentiel de l’IA pour chaque filière pour mieux anticiper les évolutions, assurer la formation des travailleurs aux enjeux de l’IA et renforcer l’accompagnement de secteurs fortement impactés par le risque d’automatisation.
Consulter
Ce panorama annuel du e-commerce en France, publié par la Fédération e-commerce et vente à distance (Fevad), révèle une poursuite des tendances de ces dernières années, avec la progression du nombre d’entreprises de vente en ligne et du chiffre d’affaires total du secteur. Plus d’un français sur deux a acheté sur internet l’année passée, et certains produits s’achètent désormais fréquemment en ligne, comme l’électroménager ou les produits culturels. Le secteur est très concentré, avec seulement 0,6% des sites réalisant plus de 10 millions d’euros de chiffre d’affaires par an et représentant au total 65,2% du chiffre d’affaires du marché.
Consulter
France Stratégie explique dans ce rapport le principe de la technologie de la “blockchain” en essayant de sortir des termes techniques pour permettre aux acteurs, notamment aux pouvoirs publics, d’appréhender le sujet. France Stratégie présente aussi des propositions d’orientation de la politique publique dans ce domaine de façon à donner aux acteurs une visibilité et un cadre juridique au sein duquel opérer. Avec l’augmentation de la valeur des crypto-monnaies, cette technologie a attiré l’attention de nombreux commentateurs, certains lui promettant un rôle disruptif dans le fonctionnement de nombreux secteurs.
Consulter
Cette enquête de l’Insee* montre que les sociétés d’au moins 10 personnes implantées en France réalisent 17% de leur chiffre d’affaires grâce à des ventes dématérialisées, via un site web ou par des échanges de données informatisés (EDI). Cette part est en hausse de 5 points en huit ans. Elle montre aussi que les entreprises françaises sont beaucoup plus nombreuses à acheter en ligne qu’à y vendre. Elle fournit des renseignements sur le montant total de la vente en ligne incluant le commerce BtotB et sur les difficultés des sociétés pour vendre leurs produits et services sur internet. Les très petites sociétés – moins de 10 personnes – reçoivent pour leur part rarement des commandes via un site web : seulement 6% d’entre elles ont effectué des ventes en ligne en 2016. * Enquête publiée en mai 2018, données portant sur l’année 2015.
Consulter
L'économie française, depuis plusieurs décennies, ne semble pas aussi performante en matière de compétitivité que les autres pays européens comparables. Pourtant, l'effort d’investissement des entreprises françaises n’est en général pas plus faible. France Stratégie se propose d'analyser cet apparent paradoxe.
Consulter
Le Laboratoire société numérique a relayé une riche étude publiée par Les petits frères des Pauvres, portant sur les usages/non-usages du numérique par les personnes âgées. Les nombreux enseignements de cette étude, notamment sur les non-usages et sur les situations d’exclusion qu’ils peuvent aggraver, débouchent sur une série de recommandations concrètes dont l’application pourrait contribuer à réduire la fracture numérique liée à l’âge.
Consulter
Le Laboratoire société numérique fait aussi écho à deux études portant sur le développement en France des objets connectés. La première est une étude Pipame portant sur “les Marchés des objets connectés à destination du grand public”. La seconde, commanditée par la Caisse des dépôts, s’intéresse aux perspectives de l’internet des objets dans une double perspective, économique et sociétale. Elle voit dans l’internet des objets « une réponse à des besoins sociaux en pleine mutation : se déplacer et se faire livrer, habiter et travailler, se soigner et mieux vieillir ».
Consulter
La hausse de la production manufacturière s’est poursuivie en août 2018 (+0,6% après +0,5%). Sur l’ensemble des marchés (intérieur et export), les prix de production des produits manufacturés sont restés quasi-stables en août 2018. Le solde manufacturier s’est quant à lui dégradé (-1837 millions d’euros) en contrecoup de la nette amélioration du mois précédent (+2033 millions d’euros). Cette dégradation résulte de l’effet combiné d’un recul des exportations et d’une forte hausse des importations.
Consulter
La production des services marchands non financiers est restée quasiment stable en juillet 2018. Les plus fortes baisses ont été enregistrées pour les arts, spectacles et activités récréatives et les autres activités de services. L’hébergement et restauration, les activités de services administratifs et de soutien et les activités spécialisées, scientifiques et techniques ont fléchi plus légèrement. Les activités immobilières ont pour leur part vivement augmenté, l’information et communication plus modérément. À noter : les créations d’entreprises de services marchands non financiers ont bondi en août.
Consulter