Actualités

Le contrat stratégique de la filière des industriels de la mer a été signé le 29 octobre 2018. La filière regroupe quatre composantes : l’industrie navale, les énergies marines renouvelables, les industries et services nautiques, et l’offshore. Elle emploie aujourd’hui environ 115 000 personnes en France et réalise chaque année en moyenne 30 milliards d’euros de chiffre d’affaires, dont 60 % à l’export. Le contrat de filière formalise un ensemble d’engagements visant à accompagner la réalisation de projets structurants et à forts enjeux. Il présente de grandes avancées pour la filière, au premier rang desquels le regroupement des différents secteurs pour piloter une stratégie ambitieuse de R&D, avec la création du Conseil de la recherche et de l’innovation des industriels de la mer (CORIMER).

https://www.entreprises.gouv.fr

C’est dans les locaux de l’entreprise BCF Life science (Morbihan) qu’a été signé, le 26 octobre 2018, le contrat stratégique de la filière “Chimie et Matériaux”. Celui-ci comporte des engagements réciproques entre les industriels et l’État en matière de transition écologique et énergétique, de développement de l’emploi et des compétences, et prévoit le développement et la promotion de plateformes industrielles avec l’appui de Business France. La première priorité du contrat concerne la production de chaleur décarbonée à des prix compétitifs. Il comporte également le lancement d’un “accélérateur PME” avec Bpifrance.

https://www.entreprises.gouv.fr

Le secrétaire d'État chargé du Numérique, Mounir Mahjoubi, lance un espace en ligne permettant aux TPE/PME de signaler les difficultés rencontrées avec les plateformes de vente en ligne. Il entamera un dialogue avec les plateformes et l’ensemble des acteurs concernés, afin de trouver, d’ici aux fêtes de fin d’année, des réponses concrètes aux problématiques récurrentes. Le médiateur des entreprises sera saisi en parallèle afin d’apporter des solutions aux cas signalés. Les entreprises ont jusqu'au 30 novembre pour renseigner le formulaire de signalement.

https://www.entreprises.gouv.fr

À l'occasion du Web Summit de Lisbonne et une semaine avant la Paris Digital Week, Mounir Mahjoubi, secrétaire d’État chargé du Numérique, a annoncé au nom du gouvernement la signature par la France du pacte #ForTheWeb, pour un futur souhaitable de l’Internet, à l’initiative de Sir Tim Berners-Lee, inventeur du World Wide Web. Le pacte #ForTheWeb vise à répondre aux trois principaux dangers que sont les fausses nouvelles, le détournement à des fins politiques et l'usage abusif de données personnelles. La France est le premier pays à signer ce pacte.

https://cn.ambafrance.org

Cette nouvelle interface, alimentée automatiquement par le portail Qualité Tourisme™, présente les établissements labellisés de façon optimisée et plus attrayante. Néanmoins, actuellement en version bêta, elle reste perfectible. Soucieux de prendre en compte vos avis, nous recueillerons avec attention vos éventuelles observations et suggestions sur : 
qualitetourisme.dge@finances.gouv.fr

https://www.entreprises.gouv.fr

Le marché du Chèque emploi service universel préfinancé (Cesu préfinancé) poursuit sa croissance en 2017 et a représenté un volume d’émission de 901 millions d’euros soit une hausse de 4,9% par rapport à 2016*. En 2017, le Cesu préfinancé a été adopté par 16 528 financeurs (entreprises privées et publiques, comités d’entreprises, conseils départementaux, mutuelles, caisses de retraite). 993 000 personnes ont ainsi pu bénéficier de services à la personne délivrés par 1 241 000 prestataires et intervenants. Le Cesu Ressource Humaine (Cesu RH), abondé par les employeurs publics et privés, a quant à lui pour objectif d’aider les salariés à mieux concilier vie familiale et vie professionnelle : 80% des bénéficiaires l’utilisent dans le cadre de la garde d’enfants. Il a représenté en 2017 un volume d’émission de 317 millions d’euros.

* Chiffres de l’Association professionnelle des émetteurs de Cesu préfinancé

https://www.entreprises.gouv.fr

Le premier voyage d’études de France Tourisme Lab a rassemblé à Montréal, du 1er au 5 octobre 2018, une délégation d’une vingtaine de membres du réseau. À cette occasion, France Tourisme Lab et son homologue québecois, le MT Lab, ont signé un protocole de partenariat confirmant leur ambition de « développer des relations de travail pérennes, favoriser l’échange de bonnes pratiques et l’accueil réciproque de start-ups dans un esprit réseau ». Ce voyage d’études a été une source d’inspiration pour la délégation française qui a pu approfondir sa connaissance d’un écosystème touristique québécois très structuré, diversifié et efficace. Des détails de ce voyage sont à retrouver ici :

https://www.entreprises.gouv.fr